Le CDHRF réagit au référendum avec la Serbie : le Kosovo ne fait pas partie de l'Etat serbe

2 min read

Le CDHRF a souligné aujourd'hui que la tenue d'un référendum sur les modifications de la Constitution de la Serbie sur le territoire de cet État s'efforce d'organiser le même référendum sur le territoire du Kosovo, qui, avec un passé criminel, considère toujours le Kosovo comme faisant partie intégrante de l'Etat serbe.

Selon le CDHRF, la pression pour autoriser un référendum sur les changements constitutionnels de la Serbie au Kosovo est venue de Joseph Borrell.

"Borrel est un homme politique espagnol qui, avec une loyauté pathologique, défend la politique d'Aleksandar Vuiqi në en Serbie en s'ingérant de manière flagrante dans les affaires intérieures d'un État indépendant et souverain comme le Kosovo", indique le communiqué.

Pour le CDHRF, il n'y a pas de dilemme quant à savoir si le gouvernement du Kosovo doit être soutenu dans son refus d'organiser un référendum sur les changements constitutionnels de la Serbie, qui viole gravement la souveraineté du Kosovo, mais la position opportuniste de l'opposition kosovare sur cette question est très préoccupante. Par conséquent, selon eux, tous les partis d'opposition, sans aucune distinction, devraient soutenir le gouvernement du Kosovo, non pas en tant qu'individus mais en tant qu'entités politiques d'opposition et devraient adopter une position officielle.

"Le gouvernement du Kosovo doit insister sur la protection de l'intégrité territoriale et de la souveraineté du Kosovo et pour cela, il doit être soutenu par tous, indépendamment de l'affiliation politique, du pouvoir politique, de l'origine ethnique, de l'âge, du sexe ou du statut social. L'imposition et le chantage qui est fait au gouvernement du Kosovo pour permettre la tenue d'un référendum sur les changements constitutionnels d'un autre État, la Serbie, dans un autre État, le Kosovo n'a rien à voir avec les droits de l'homme mais c'est une violation et une violation de " Les droits de l'homme de la position du plus fort", est-il indiqué dans l'annonce.21Media